00-EMIA.png01-bourgin.png02-koufra.png03-Belvedere.png04-Zirnheld.png05-verdun.png06-du-Guesclin.png07-narvik.PNG08-strasbourg.png09-glieres.png10-koenig.PNG11-souvenir.PNG12-marceau.png13-brosset.PNG14-cazaux.png15-cardonne.png16-belsunce.png17-chezeau.png18-laurier.png19-broche.png20-cozette.PNG21-centenaire.png22-Leclerc-de-Hauteclocque.png23-borgniet.PNG24-tassigny.png25-lhuillier.png26-dalat.png27-legrand.png28-valmy.png29-bataillon-coree.png30-daboval.png31-capitaine-barres.png32-combat-tule.png33-maine.png34-charchell.png35-Schaffar.png36-gandoet.png37-grande-guerre.png38-berge.png39-campagne-italie.png40-coignet.png41-biancamaria.png42-Ferrieres.png43-lanlay.png44-Colonel-gueguen.png45-delcourt.png46-batie.png47-leray.png48-capitaine-flores.png49-Puy-Montbrun.png50-bigeard.png51-besieres.png52-Ceux-dAfghanistan.png53-Delayen.png54-Nungesser.png55-valetdosia.png56-Mairet.png

Le Drapeau de l'EMIA - la tradition

 

Les deux drapeaux

drapeau

Depuis sa création à CHERCHELL en 1944, l’Ecole Militaire InterArmes possédait deux drapeaux : celui de l’Ecole Militaire de L’Infanterie et des chars de combat de Saint-Maixent pour les « corps de troupe », celui de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr pour les Saints-Cyriens.

Le Drapeau du général de LATTRE

Après son installation à Coëtquidan, le colonel GANDOËT, commandant l’EMIA, reçoit des mains du général de LATTRE un drapeau unique pour cette école, derrière lequel elle défilera sur les Champs-Elysées le 14 juillet 1946.

Le Drapeau au musée du souvenir - Période de l'ESMIA

Ce drapeau fut déposé au musée du souvenir à Coëtquidan en 1947 lorsque l’Ecole devint ESMIA : Ecole Spéciale Militaire Interarmes. Cette Ecole reprend l’essentiel des traditions saint-cyriennes.

Le Drapeau est de retour - L'EMIA

Le 6 novembre 1961, à l’occasion de la remise des sabres de la première promotion de la nouvelle EMIA, la promotion Capitaine BOURGIN, Michel DEBRE, Premier Ministre remet à l’EOA DELSARTE le drapeau de l’Ecole ressorti du musée.

A partir de ce moment, la garde du drapeau est confiée à la nouvelle promotion lors de la remise des sabres, au mois d’octobre, par les anciens revenus pour l’occasion, puis à partir de la promotion Capitaine LEGRAND (1987-89), la garde au drapeau est confiée à la promotion suivante lors du Triomphe.

Inscriptions réglementaires

Le drapeau porte les inscriptions réglementaires suivantes:

  • D'un coté "RÉPUBLIQUE FRANÇAISE - ECOLE MILITAIRE INTERARMES"
  • de l'autre "HONNEUR ET PATRIE"

Citations et décorations

medaillesIl porte en cravate trois décorations:

  • depuis 1962, la Croix de Guerre des Théâtres d’Opérations Extérieurs avec palme, décernée à l’ESMIA en 1953 pour son héroïsme sur les champs de bataille d’Extrême-Orient. La décoration est accompagnée de la citation suivante : "L'ESMIA, fidèle à sa tradition de dévouement absolu à la Patrie, n'a cessé de former, depuis la Libération, de jeunes promotions animées d'une foi ardente qui, aux côtés de leurs anciens, ont servi et continuent à servir avec héroïsme sur les champs de bataille d'Extrême-Orient. Elle a ainsi largement contribué, au prix du sacrifice de près de huit cents des siens, à maintenir haut le prestige du Pays et à sceller l'Union Française par le plus éclatant des témoignages : celui du sang. Elle a bien mérité la reconnaissance de la Nation."
  • depuis 1968, la Croix de Guerre 1939-45 avec palme, décernée en 1949 à l’EMIA La décoration est accompagnée de la citation suivane : Citation : "Fidèles à leurs traditions de dévouement à la Patrie, de courage, de discipline et d'honneur, les anciennes Écoles de formation de Saint Cyr, Saint-Maixent, Saumur, Poitiers, Versailles, dont l'ESMIA est l'héritière, ont brillamment continué à former des Officiers d'Active et de Réserve qui ont répandu sans mesure leur sang sur les champs de bataille des Théâtres d'Opérations Extérieures de la deuxième guerre mondiale et d'Indochine. Ont donné à la France, une pléiade de chefs qui ont su conduire la Nation à la Victoire. Ont ainsi hautement mérité la reconnaissance du Pays."
  • depuis 1987, la Croix de Guerre 1939-45 avec palme, décernée à l’Ecole Militaire de Cherchell. Cette décoration est accompagnée de la citation suivante : "du 8 novembre 1942 au 8 mai 1945 et après l'envahissement total de la Métropole, l'Ecole Militaire de CHERCHELL a maintenu la tradition des Ecoles d'Officiers de France, en inculquant aux élèves aspirants, la foi dans les destinées et la grandeur de la Patrie ; a formé pour les Armées de la Libération des chefs dignes de leurs aînés, ardents et animés du désir de vaincre qui s'illustrèrent sur les champs de bataille de TUNISIE, d'ITALIE, de FRANCE et d'ALLEMAGNE. S'est acquis ainsi au prix de lourds sacrifices une part glorieuse dans la victoire de nos Armes."
  • A l'occasion du cinquantième anniversaire de l'EMIA , le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants a attribué, le 14 mai 2011, la Croix de la légion d'Honneur au Drapeau de l'Ecole. Cette distinction remise dans la cour des Invalides à Paris marque la reconnaissance de la nation pour les sacrifices consentis par les officiers qui  en sont issus

Bibliographie

 

 

ECOLES MILITAIRES DE COETQUIDAN
56380 - GUER CEDEX