00-EMIA.png01-bourgin.png02-koufra.png03-Belvedere.png04-Zirnheld.png05-verdun.png06-du-Guesclin.png07-narvik.PNG08-strasbourg.png09-glieres.png10-koenig.PNG11-souvenir.PNG12-marceau.png13-brosset.PNG14-cazaux.png15-cardonne.png16-belsunce.png17-chezeau.png18-laurier.png19-broche.png20-cozette.PNG21-centenaire.png22-Leclerc-de-Hauteclocque.png23-borgniet.PNG24-tassigny.png25-lhuillier.png26-dalat.png27-legrand.png28-valmy.png29-bataillon-coree.png30-daboval.png31-capitaine-barres.png32-combat-tule.png33-maine.png34-charchell.png35-Schaffar.png36-gandoet.png37-grande-guerre.png38-berge.png39-campagne-italie.png40-coignet.png41-biancamaria.png42-Ferrieres.png43-lanlay.png44-Colonel-gueguen.png45-delcourt.png46-batie.png47-leray.png48-capitaine-flores.png49-Puy-Montbrun.png50-bigeard.png51-besieres.png52-Ceux-dAfghanistan.png53-Delayen.png54-Nungesser.png55-valetdosia.png

 

La formation dispensée au cours des deux années à l'EMIA


bandeauformemiaLa formation d’officier dispensée à l’EMIA est construite autour de trois grandes thématiques réparties sur quatre semestres. Le premier et quatrième semestre constituent le volet militaire, alors que le second et troisième regroupent l’ensemble des cours qui donne lieu à la formation académique. Enfin, la formation au comportement militaire, socle commun à tous les officiers, est dispensée en filigrane à travers les deux années passées dans le pays de Brocéliande.

L’ensemble des actions de formation doit permettre aux élèves officiers d’atteindre trois objectifs pédagogiques majeurs :

  • Discerner dans la complexité (déployer une véritable intelligence de situation) ;
  • décider dans l’incertitude (avoir une véritable force de caractère permettant d’accepter des risques calculés) ;
  • agir dans l'adversité (pour fédérer les énergies, susciter l'action collective et décider en conscience).

La formation militaire

L’enseignement militaire, réalisé par la direction de la formation militaire (DFM), doit développer la capacité des élèves à assumer les responsabilités du chef de section PROTERRE. L’acquisition de ces savoirs et savoir-faire doit permettre aux élèves officiers de réaliser une mission relativement simple en  articulant le plus efficacement possible ses 3 groupes de combat face à un terrain et une situation ennemie donnés. Afin que l’ensemble des apprenants puissent atteindre leurs objectifs, la première partie de la formation est consacrée aux révisions de niveau chef de groupe. Enfin, les élèves sont évalués en fin de cycle de formation au cours d’une manœuvre avec des troupes partenaires.

La formation académique

La formation académique, conduite par la direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER),  a pour objectif l’obtention d’un diplôme de niveau licence (Décret no 2010-386 du 15 avril 2010), selon trois grandes filières relatives au monde de la défense et de la sécurité :

  • La filière sciences et technologies de la défense (STD) ;
  • la filière géopolitique relations internationales et stratégie (GRIS) ;
  • la filière économie et gestion publique/défense (EGP).

Les élèves officiers sont répartis en fonction du concours qu’ils réussissent, exception faite pour les élèves recrutés sur titre qui se voient proposer une filière en fonction du bagage scolaire qu’ils possèdent déjà.

Enfin, les deux années de formation sont ponctuées par plusieurs activités. D’une part,  d’aguerrissement, telles que le brevet d'aguerissement en montagne (BAM) ou le brevet de parachutisme militaire (BPM), mais aussi le centre d'entraînement en forêt équatoriale (CEFE) ou encore le monitorat CNEC, et d’autre part, les activités relatives à la vie de la promotion. 

scolarite

Scolarité EMIA - Le Magazine des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan n°21


Source photo : Plaquette de présentation des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan 2013

 

ECOLES MILITAIRES DE COETQUIDAN
56380 - GUER CEDEX